Carnet cambodgien : Angkor & ses alentours en 100 clichés

Carnet de voyage cambodgien — c’est par la frontière terrestre que j’arrive au Cambodge, depuis la Thaïlande. Vous connaissez mon goût pour les transports locaux… Arrivés à Poipet, on prend le pouls du pays : il change de la Thaïlande. Le temps d’un coup de tampon sur le passeport, et nous voici en route pour Siem Reap.

Angkor

L'aventure qui commence

La cité d'Angkor

Angkor, j’en ai rêvé. Depuis que je suis enfant, sans que je m’explique les raisons de cette attirance, je suis fascinée par l’Asie, fascinée par sa culture et son peuple. Je me suis toujours davantage intéressée aux cultures étrangères plutôt qu’à l’histoire et la géographie de France — certainement à tord, mais ça viendra un jour ! Les vieilles pierres khmères me font fantasmer depuis des années et pouvoir les voir un jour en vrai, les toucher, relevait plus du rêve que d’une possible réalité.
Angkor, temples cambodgiens

Pourtant, une fois acheté le pass de 3 jours je dévale des kilomètres et des kilomètres pour pouvoir les voir, les explorer, les contempler, admirer ces vestiges qui ont tant d’histoires à raconter. Les arpenter dans les moindres recoins et déclencher mon appareil pour immortaliser ces moments dont je me souviendrai longtemps. Comme c’est beau de voir Angkor, on se sent si petit et si vulnérable au milieu de cette immense cité.

Singes cambodgiens
carnet de voyage cambodgien
Angkor Wat
Singes cambodgiens
Amélie devant Angkor Wat
La vue au Sommet d'Angkor Wat

3 jours pour contempler ces vieilles pierres : le défi sera d’en visiter autant que possible mais surtout de profiter de ces visites. Nous ne sommes pas dans une optique de marathon mais plutôt de contemplation.

Le Bayon au Cambodge
Le Bayon est un temple caractérisé par ses visages.
Il domine au coeur d’Angkor Thom,
l’ancienne capitale khmère.
Bayon, temple d'Angkor
Le temple Bayon
Ta Phrom, magnifique temple d'Angkor
Ta Phrom
Ta Phrom, Cambodge
Les ruines de Ta Phrom
Ta Phrom et ses arbres
Ta Phrom
Kbal Spean

Kbal Spean se contemple après quelques heures de trajet en véhicule et 15 minutes de marche dans une jungle ahurissante, en pleine forêt. Ce temple  » sous l’eau  » se découvre avec des locaux, qui sont sur place au prix de quelques dollars – ou seul si vous souhaitez vous aventurer par vous même.

En savoir plus sur Kbal Spean
Kbal Spean, Angkor, Cambodge

La cascade sacrée : se tremper sous cette cascade porterait chance. On a donc pas hésité !

Les bouts de temples dont j'ai oublié le nom...
(la honte...)

Temples d'Angkor
Temples d'Angkor
Angkor Wat et Amélie des chemins de voyage
Angkor Wat rose, Cambodge

Angkor Wat en rose

Les chemins d'Angkor Wat sont rose
Petit macaque près d'angkor wat
une grenouille à Angkor

Les lumières s'harmonise parfois pour nous laisser voir un spectacle mono-colore tellement beau. Ici, un matin au lever du soleil, Angkor s'était vêtue de rose.

Phimeanakas
phimeanakas
le sommet de phimeanakas
Phimeanakas
Le temple Bakhong à Angkor
Le joli Bakhong

Le dernier soir, on profite du coucher du soleil sur Angkor, un spectacle sublime, même si on était nombreux en haut du Phnom Bakheng.

On ira voir le soleil se coucher sur la cité

un magnifique coucher de soleil sur angkor wat

SHORTLIST / TEMPLES QUE J’AI PRÉFÉRÉ :

Angkor Wat        ♡♡
Le Bayon             ♡♡
Le Palais Royal      ♡
Phimeanakas         ♡
Ta Phrom        ♡♡♡
Banteay Srei          ♡
Kbal Spean        ♡♡

Alentours de Siem Reap

Aux Alentours de Siem Reap

Autour de Siem Reap, nous partons découvrir la campagne Cambodgienne. Notre destination : Kâmpóng Khleang, un village au bord du Tonlé Sap où les habitations des locaux sont des constructions sur pilotis. Notre pass est épuisé et c’est loin de la ville que nous avons décidé de profiter de notre dernier jour. Et il aura une saveur toute particulière, puisque nous mangerons dans la famille d’un cambodgien.

Voir le repas cambodgien

La route défile, et l’on s’arrête sur de beaux points de vues, sur lesquels on tombe un peu par hasard. On demande à Khun (notre pilote Tuk-Tuk) de s’arrêter quelques instants pour profiter du moment.

un paysage cambodgien
Paysage du cambodge

Manger Cambodgien

Un repas cambodgien

À la rencontre des locaux, nous sommes partis avec Khun, notre chauffeur Tuk-Tuk cambodgien. Pour notre dernier jour, il nous emmène dans son village. Il nous a naturellement proposé de nous inviter pour un repas, là où réside sa famille.

Quand nous arrivons, les mains se bousculent pour commencer à préparer le déjeuner. Nous sommes chez la mère et la soeur de Khun, mais la majorité des enfants du village sont venus pour manger avec nous.

nourriture et plat cambodgien

Un peu comme une attraction, un rôle dont on s’accommode bien volontiers, on se prête au jeu du langage par le sourire, et par les gestes. Les enfants sont fascinés par l’appareil et prennent la pose à tout bout de champ. L’un d’entre eux brandira, fier, un crabe qu’il a trouvé le matin même.

enfants cambodgiens
enfants cambodgiens
enfants cambodgiens
un Enfant cambodgien et son crabe
Le temps des adieux

Sur les chemins cambodgiens

le chemin cambodgien

Aah, les routes. C’est au cours de ce voyage en Asie que j’en suis certainement tombée amoureuse. Imparfaites, capricieuses et parfois agressives, elles m’ont toutes plu. Celle qui cassent le dos sur les chemins abruptes, celles qui sont lisses et qui s’accordent avec la douceur des paysages qui défilent. Celles dans lesquelles on s’embourbent car elles ne sont pas battues. Les autoroutes, les chemins de terre séchée… Grâce à la cadence qu’impose le tuk-tuk, en fonction de nos itinéraires quotidien, j’en vois défiler de la route. Les chemins cambodgiens sur ces routes sinueuses parfois me bercent, d’autres fois m’interpellent. Les couleurs défilent au gré des virages, les ocres, les émeraudes des rizières et les levers du soleil qui font rosir le ciel et les temples par des reflets. Oui, s’il ne fallait retenir qu’une chose du Cambodge ce serait ses couleurs, ses lumières. Sa chaleur étourdissante n’est qu’un souvenir de passage, une souffrance éphémère.

paysage cambodgien
paysage cambodgien
Paysage cambodgien
Un autre paysage cambodgien
les chemins de voyage cambodgien
champs et rizières du cambodge
Les vaches au Cambodge
Fin du carnet cambodgien

Je l’avoue il n’y a pas tout à fait 100 photos, j’ai fait un peu de tri en peaufinant l’article !

Et vous le Cambodge ? L’avez vous vu ? Avez-vous envie de le voir ?
J’espère que ce long carnet de voyage cambodgien vous a plu ! Et que le format déstructuré vous rappelle le format papier !
N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !

8 réflexions sur “Carnet cambodgien : Angkor & ses alentours en 100 clichés”

    1. Merci Tatiana je suis ravie que ça te plaise ! Merci pour tes compliments ! Il me reste à publier le carnet de voyage en Thaïlande (gloups… ça va être loooong et fastidieux :) mais c’est un plaisir de les faire!)

  1. BONJOUR AMELIE
    JE SUIS D ORIGINE CAMBODGIENNE JAI REGARDé TES PHOTOS SUR LE CAMBODGE ET J ADORE ELLES SONT TROP BELLES
    LA THAILANDE J ADORE CE PAYS LES GENS …
    EN TOUT CAS J AIME BEAUCOUP TES PHOTOS DES JOLIES VUES ET L ASIE TU Y VAS SOUVENT ?
    merci pour toutes ces photos

    1. Merci beaucoup de me lire Tan ! Ça me fait très plaisir que les photos t’aient plu. Je ne vais pas souvent en Asie, mais le futur voyage est prévu pour l’an prochain ! On est très sensible aux cultures asiatiques, qu’on affectionne énormément. On aimerait s’y rendre plus souvent ! Tu y vas régulièrement toi ?

  2. Hello Amélie, bravo pour ce superbe article tant au niveau des photos que du texte :) Je pars à Siem reap en aout et je t’avoue que ton article m’est bien utile dans la préparation de mon voyage !

    1. Merci Romane je suis très touchée (d’autant que ces photos ont tellement vieillies, elles ne sont plus tellement à mon goût même si le souvenir que j’ai du Cambodge est inchangé). :)

Répondre à tan Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page