Cambodge

Un autre visage d’Angkor : Kbal Spean

Si, après vos visites sur les temples les plus connus d’Angkor, vous recherchez un peu de quiétude au milieu de la jungle, au bord d’une rivière… visitez le site de Kbal Spean, aussi connu sous le surnom du « temple sous l’eau ».
S’il est à plus d’1 heure de route en tuk-tuk du centre ville de Siem Reap, ce lieu a été pour moi une très belle découverte. Envoûtant, surprenant et peu visité, il est loin des foules démesurées qui grouillent autour des temples moins excentrés.
Arrivé devant « l’entrée » du site de Kbal Spean, on marche à peu près 10 à 15 minutes sur 1,5 km avant d’arriver. Attention, prenez de bonnes chaussures ! On ne marche pas pour parvenir à Kbal Spean, on crapahute.

Kbal-Spean-visite

Après plusieurs discussions j’ai remarqué que le lieu avait déçu certaines personnes qui s’attendaient plutôt à un immense temple enseveli sous une cascade, quelque chose d’un peu plus spectaculaire. Je ne vous cache pas qu’en arrivant sur le site, je m’attendais moi aussi à un temple d’une grande ampleur, et j’étais un peu étonnée… mais pas longtemps. Il a suffit de descendre un peu plus bas pour dénicher des bouts de ruines, ensevelies ça et là le long de la rivière et découvrir des gravures sculptées à même la roche.

Une gardienne du site s’est proposée pour nous guider, nous transmettre l’histoire du site et nous révéler les significations des gravures… C’est d’usage sur les temples d’Angkor, et honnêtement c’est plutôt agréable de se faire accompagner dans cette jungle luxuriante. C’est d’ailleurs la seule fois où l’on a accepté cette « prestation ». Mais pour 1 ou 2$, il faut avouer que ça vaut le coup.

Kbal-Spean-1

Kbal-Spean-jungle-2

Kbal-Spean-gravures-pierre

Puis, c’est en descendant encore un plus bas que nous avons pu voir de près une jolie chute d’eau. Selon notre accompagnatrice, prendre une douche sous la cascade portait chance. Un couple de cambodgiens s’était d’ailleurs réuni plus tôt pour procéder à ce joli rituel. Mon amoureux et moi même, ne nous sommes pas privés de faire trempette sous la cascade sacrée. Et puis elle tombait bien, il faut dire, sous la chaleur écrasante du mois d’Août.

Kbal-Spean-cascade

La cascade sacrée : se tremper sous cette cascade porterait chance. On a donc pas hésité !

Kbal-Spean-cascade-2

En visitant Kbal Spean, j’ai été dépaysée. C’est l’un des seuls temples d’Angkor à proposer un tel parcours en pleine nature. Des papillons virevoltent dans tous les sens et viennent se poser sur vous, ça a quelque chose de magique. La visite est même intimiste, puisque très peu de touristes ont le goût – ou l’envie – de s’éloigner pour découvrir ces temples excentrés. À part le couple de cambodgiens, et une dame, je n’ai rencontré personne sur le site de Kbal Spean. Un vrai luxe sur le secteur d’Angkor!

Vous connaissiez ? Qu’en avez-vous pensé? Donnez-moi votre avis :)
 

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply LadyMilonguera 2 février 2015 at 15 h 12 min

    Perso, je le trouve vraiment très beau ce temps… cet univers minéral/végétal…

  • Reply Delphinesbooks 5 février 2015 at 20 h 00 min

    Lors de notre visite d’Angkor, nous avions été voir ce site que nous avons beaucoup aimé aussi, par contre il y avait beaucoup de monde dessus (c’était il y a 3 ans en octobre)

    • Reply Amélie 5 février 2015 at 22 h 40 min

      Hello Delphine :) Nous on y est allé en plein mois d’août, une période un peu moins touristique à cause de la saison supposée des pluies!

  • Reply Sarah 26 février 2015 at 12 h 19 min

    Oh que je suis contente, grâce à toi j’ai enfin remis le doigt sur le nom de cet endroit ! Il m’a complètement échappé sitôt que je suis partie de Siem Reap. Comme toi, j’ai adoré cet endroit, notamment parce qu’il est suffisamment excentré et difficile d’accès pour éviter les hordes de touristes. D’habitude je n’ai rien contre les touriste, mais aux temples d’Angkor c’est quand même difficilement supportable au bout d’un moment. Bref, ce temple est vraiment chouette, il n’y a pas suffisamment d’articles dessus. La route pour y aller est elle aussi vraiment sympa, on passe par des paysages et des villages vraiment chouettes et il reste encore des plaines avec des mines anti-personnelles, donc comme tu le dis, c’est un véritablement dépaysement. Et rien que le chemin pour y accéder vaut le coup je trouve. Merci à toi de me remémorer ces bons souvenirs :)

    • Reply Amélie 26 février 2015 at 13 h 05 min

      Merci pour ce si joli mot, Sarah. Je t’avoue que sans mon petit carnet je ne me serais jamais rappelé du nom. On me l’avait aussi décrit comme le « temple sous la rivière », le temple sur « phnom kulen ». Alors pas aisé de se souvenir de Kbal Spean. En tout cas je suis vraiment super contente d’avoir pu te remémorer ces souvenirs :)

  • Reply Sophany 10 avril 2015 at 4 h 20 min

    J’y suis allée quand j’étais petite (je suis cambodgienne d’origine), je m’en souviens parfaitement.
    Comme je te l’ai dit après SIngapour je fais un voyage d’un mois et je passe justement à Siem Reap.
    Juste une question, pas de taxi de dispo et que ds tuk-tuk?

    • Reply Amélie 13 avril 2015 at 8 h 40 min

      Exactement, que des tuk tuk à disposition, et la location de scooter est dorénavant interdite pour les étrangers. Un autre moyen de ne pas nous laisser le choix. Dommage…

      • Reply Sophany 21 avril 2015 at 4 h 35 min

        Merci pour ta réponse! Pour info « kbal spean » ça veut littéralement dire des visages/têtes sur la paroi!

  • Reply J'ai écrit 15 avril 2015 at 17 h 36 min

    Ja le rajoute sur ma liste de chose à faire avant de partir !

  • Leave a Reply