Adieu Lyon, je rentre à Evian !

Après 2 ans passés à tes côtés, je suis contrainte de te quitter, mais pas forcée. Oui, car je te quitte de bon cœur finalement puisque je ne me suis jamais sentie chez moi, avec toi. Et pourtant, j’avoue ne pas être totalement insensible à cette ruptureAlors c’est comme ça qu’on est supposés se dire au revoir? En prenant un billet de train sans retour? Comme d’habitude? En regardant encore un peu ton crayon culminer? Comme toujours? En claquant une dernière fois la porte de ton métro? Comme à chaque fois?

Oui. C’est ainsi, après une courte histoire tumultueuse que nos chemins se séparent

Si je t’ai aimée parfois, c’est plutôt par le rejet que j’ai toujours fonctionné avec toi. Tu es grande et capricieuse. Tes défauts m’ont sauté aux yeux très vite. Ai-je été trop dure ? Ne t’ai-je pas laissé assez de temps pour faire tes preuves ? Je n’ai sans doute jamais su t’apprécier a ta juste valeur.
Et pourtant, c’est dur de te laisser. C’est toute embrumée, et émue que j’entame mon trajet vers d’autres horizons. Une rupture, même quand elle vient de soi, est douloureuse, et ne laisse jamais indifférent.Maintenant que les portes se referment, et que le train entame sa course effrénée, je pense à ce que je laisse derrière moi. Tes matins brumeux, tes entrailles souterraines qui laissent grouiller toujours plus de monde, fourvière et ta vieille ville qui n’ont jamais cessé de m’impressionner, tes bouchons, tes habitants pressés, ton accent, ton quartier croix rousse, ta presqu’île aux airs de village, tes quais, tes nuits folles et tes velovs…

Après 2 années passées à tes côtés, sur fond de relation tumultueuse, c'est ici que nos chemins se séparent... Adieu Lyon, je rentre à Evian !

Qu’est ce qui n’a pas fonctionné entre nous, Lyon ? Je me pose souvent la question sans jamais trouver une réponse satisfaisante. Est-ce parce que nous nous quittons que je t’accorde de la valeur aujourd’hui ou parce que je fais face à tous nos souvenirs ? Qui a été de nous deux, la plus capricieuse ? Un dernier coup d’œil en arrière, et me voilà focalisée sur de nouvelles aventures. Pourtant, il n’est pas exempt de ne jamais te retrouver. Un jour peut être sauras-tu de quelle façon me reconquérir… Un jour peut-être auras-tu changé. Peut-être que mes envies aussi…
Qui sait de quoi la vie sera faite ?

Lyon

Pour plus de photos, vous pouvez me retrouver sur :

10 réflexions sur “Adieu Lyon, je rentre à Evian !”

  1. Coucou Amélie,
    Il est chouette ton article, je comprends ce que tu peux ressentir, ce n’est jamais facile de quitter une ville. On se demande toujours à la fin si on en a profité comme il se doit. Je quitte moi aussi ma région dans quelques semaines, au delà de l’attachement à une ville, c’est l’attachement aux personnes qui me semble plus compliqué. En tout cas, je te souhaite plein de bonheur à Evian.
    Belle journée

Répondre à Aurélie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page