L’Islande sur la route, mini carnet.

À peine arrivées en Islande, c’est notre voiture que nous sommes parties chercher. Celle qui nous permettrait de parcourir plus de 2000 kms. 2000 kms de routes lisses, et de routes gravilloneuses. 2000 kms de paysages et de caprices météorologiques.

Le road trip

J’ai voulu orienter ce carnet de voyage sur le thème de la route, celui du road trip. Il colle si bien au voyage de l’Islande. Je me suis amusée à prendre sur beaucoup de photos de routes pendant ce voyage. L’Islande m’a inspirée par ses petits bouts de chemins qui mènent à des spectacles naturels improbables. Longez ce bord de mer, prenez ce virage, arrivez derrière cette montagne, et c’est une toute autre dimension que vous trouverez.

Qu’elle était belle cette route. Toujours imprévisible et surprenante. Sa texture, ses couleurs, ses courbes n’étaient jamais les mêmes. Et c’est souvent sur les routes, que j’ai dégainé mon appareils, pris quelques clichés à la volée. Vous m’excuserez pour la qualité et les autres flous de stabilité. Je trouve qu’il y a des paysages qu’on aime à se rappeler et qu’il est bon d’immortaliser, même si on ne s’est pas arrêté.

En voyage, on ne prend pas la route pour aller d'un point A à un point B. La route est essentielle. La route est le voyage

"Sur la route"

Être sur la route est un sentiment bien particulier. C’est un peu comme si le simple fait de partir à l’aventure, à la découverte de nouveaux horizons nous immergeait dans un nouvel état d’esprit. Comme si tout à coup, on devenait beaucoup plus réceptif à ce qui nous entoure. C’est un peu la magie du road trip. Ce sentiment, je l’ai connu pour la toute première fois en Thaïlande, à califourchon sur mon scooter, à silloner les routes un peu défaites du Pays, toujours jonchées d’une jungle luxuriante. C’est à cet instant là que j’ai ressenti pour la première fois le sentiment de liberté qui nous envahit lorsqu’on « prend la route ».

Ces routes je les chéris. Même rentrée à la maison, aujourd’hui, prendre la voiture pour partir en montagne ou en week-end, n’a plus la même signification. Je pars à l’aventure. Mais celles d’Islande ont un caractère bien particulier.

clic-clac

Un cliché volé sans s’arrêter
Juste pour les immortaliser
Ces routes entre les paysages

LES ROUTES D'ISLANDE

prises sur l'instant

PLUS D'ARTICLES ISLANDAIS

Prendre la route et la quitter. Une fois de plus. Puis se demander… quand la reprendra-t-on? Quand repartira t-on sur des routes sur lesquelles nous roulerons pour la première fois? Quand redécouvrira-t-on de nouveaux horizons ?

Quelques infos pratiques pour votre roadtrip sur l’état des routes en Islande : les routes en Islande
Et vous? Avez-vous déjà pris la route pour un road trip? Aimez-vous ce mode de voyage?

9 réflexions sur “L’Islande sur la route, mini carnet.”

  1. Que les routes d’Islande sont belles au travers ton objectif ♡
    Je suis sûre que bientôt tu auras l’occasion de reprendre la route, en tout cas je te le souhaite fort !

  2. Ping : La sélection du mardi #37 - Le Blog Expedia

  3. Une très bonne idée, d’orienter cet article sur la route ; en effet, ça colle parfaitement bien à l’Islande !
    « Celle qui nous permettrait de parcourir plus de 2000 kms. 2000 kms de routes lisses, et de routes gravilloneuses. 2000 kms de paysages et de caprices météorologiques » : c’est exactement ce que nous avons pensé nous aussi en allant récupérer la petit Toyota Yaris qui nous permettrait de faire le tour du pays.
    Tes photos sont très jolies, encore une fois, et me rappellent de bons souvenirs en Islande ! :D

Répondre à Amélie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page