Réfléxions

Les bouts de vie

Il est difficile d’écrire quelques mots suite aux évènements qui ont frappé notre pays. J’ai finalement voulu les écrire ici, un peu comme une ode à la vie.

 

La France a connu vendredi ce que tant de pays subissent au quotidien : la haine qui sévit, les balles qui pleuvent sur des innocents. Ces scènes sont insupportables où qu’elles se passent, bien que l’on se sente particulièrement meurtri lorsque l’on s’attaque à son propre pays, en paix, et à ses valeurs. Sans rentrer dans de grands discours fondamentalistes, j’avais envie de dresser une liste. Une jolie liste des choses que l’on doit continuer à faire sans relâche, quelques soient les épreuves de la vie. Parce que nous sommes en vie justement, et que nous avons cette chance inouïe.

____________________

 

Ouvrir les fenêtres. Lézarder au soleil. Prendre un verre en terrasse. Mettre des jupes. Danser dans la rue. Marcher pieds nus. Caresser des chats. Sourire aux inconnus. Sortir entre amis. Écouter la pluie. Rouler sans but précis. Aller au restaurant. Chanter à tue-tête. Voir passer l’automne. Rire un peu trop fort. S’embrasser les yeux fermés. Porter des paillettes. Sortir au ciné. Boire des bières. Trébucher. Partir en forêt. Faire des projets. Se relever. S’émerveiller. S’enrouler dans la couette. Sentir l’odeur des gaufres. Prendre des photos. Préparer sa valise. Lire un bouquin. Mettre du parfum. Se dire des mots doux. Marcher dans la neige. Prendre le train. Offrir des fleurs. Courir un peu plus loin. Atterrir ailleurs. Rêver au meilleur. Aimer encore plus. Voyager pour apprendre.
Et puis exister.

 

11224409_1179527095479193_5809895692755480161_n

 

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Henri 19 novembre 2015 at 10 h 42 min

    C’est tellement beau ce que tu as écrit Amélie,
    mais comment accepter ce qui s’est passé sans réagir ?
    Je n’ai pas envie que mes enfants puissent me reprocher d’avoir laissé l’intolérance et la barbarie se mettre en place.
    La haine n’appelle pas obligatoirement la haine mais en tout cas elle doit nous rendre solidaires et combatifs.

    • Reply Amélie 19 novembre 2015 at 10 h 48 min

      La meilleure réponse que l’on puisse donner à mon sens c’est l’unicité, c’est certain. C’est continuer à vivre et à chérir ceux qu’on aime. Ne jamais perdre notre bienveillance non plus. :)

  • Reply Anne Jutras 19 novembre 2015 at 14 h 04 min

    Bonjour Amélie,
    Très beau texte que tu as écris! La vie sans toute sa splendeur, dans ces petits riens, dans ces moments magiques, qui nous font vibrer. Il ne faut surtout pas l’oublier.

    Moi aussi, ça me touche, même si je ne suis pas de la France, comme ne pas y réagir.
    Merci de nous partager tes mots lumineux.
    Belle journée à toi!
    Anne xx

  • Reply Anne Jutras 19 novembre 2015 at 14 h 05 min

    Oups! Je voulais écrire : la vie *dans* toute sa splendeur. ^_^ »’

    • Reply Amélie 9 décembre 2015 at 18 h 35 min

      Merci à toi Anne pour tes jolis mots aussi, et tes compliments. :)

    Leave a Reply